Monthly Archives: mai 2016

A la découverte des animaux de la forêt…

Tout a commencé par la découverte de trésors cachés dans une valise…

IMG_2479

Les enfants y ont découvert des bois de cerf et des bois de chevreuil.

Suite à cette découverte, nous nous sommes posé quelques questions quant à la vie en forêt. Nous avons pu y répondre grâce à de nombreux livres, posters, vidéos, photos, jeux (memory, loto, bingo, jeu des familles, jeu des intrus, puzzles…).

Le jeudi 17 mars, nous nous sommes rendus à pieds sur les hauteurs d’Eprave. Nous avons pu observer des cervidés, des miradors, des traces d’animaux.

Nous avons également eu l’occasion de nourrir les gibiers et de rencontrer le garde chasse.

 

Une visite à Namur.

Au salon SIEP.

Les élèves de 5ème et 6ème années sont allés le 19 février au salon SIEP et au musée Félicien Rops.

Le salon SIEP est un grand bâtiment où les étudiants viennent pour avoir des idées de métiers. Au premier stand, nous avons pu monter dans une cabine d’un poids lourd. Au deuxième stand, nous avons rencontré deux entraineurs de foot qui nous ont posé des questions du genre « Combien de joueurs de foot y a-t-il dans une équipe ? » Le nombre de bonnes réponses correspondait au nombre de shoots qu’on pouvait tirer. Au troisième stand, nous avons observé deux personnes qui faisaient une expérience avec du coca, le jus d’orange et le jus de pommes. Lequel était le plus acide ? C’était le jus de pommes.

Ensuite, notre guide nous a dirigés vers d’autres stands de différents métiers comme l’horlogerie, de pin’s, des soins, d’hôtellerie où nous avons pu notamment essayer de plier des serviettes.

Au musée Félicien Rops.

Après une pause « diner » le long de la Sambre et un défoulement dans une petite plaine de jeux, nous nous sommes mis en route, à la recherche du musée Félicien Rops. Perdus dans un dédale de petites rues, ce sont des étudiants qui nous ont aidés. Le musée se trouve effectivement dans une petite ruelle.

L’enseigne du musée est sans équivoque : le « Pornocratès ». Dans quoi sommes-nous embarqués ? Qu’allons-nous voir ?

Une charmante hôtesse nous a pris en charge pour la visite et nous a fait découvrir la vie de ce peintre singulier à travers différentes œuvres : peintures, dessins (notamment des caricatures), gravures, sculptures et même des écrits. Pour cela, elle a fait appel à nos cinq sens. Nous avons, bien sûr, regardé et observé mais aussi écouté  le récit d’une lettre de l’artiste relatant un enterrement qu’il avait peint. Toute sa sensibilité nous est délivrée. Nous avons gouté du jus de pommes de son ancien verger et humé de l’eau de rose.

Délicieux!

Délicieux!

Cette exploration s’est déroulée à travers différents étages du bâtiment pour enfin arriver au « bouquet final », le Pornocratès qui nous est expliqué en long et en large. C’est l’œuvre la plus connue de ce peintre. D’autres œuvres exposées nous ont quand même choqués ; elles nous paraissaient très vulgaires. Ce bonhomme était fou, coquin, bizarre, imaginatif et très talentueux.

 

 

 

 

 

Pour se rapprocher encore un peu plus de cet artiste, nous avons eu l’occasion de tester la lithographie : cela consistait à faire le portrait caricatural de Félicien Rops sur…une plaque de métal. Drôle de support ! On n’a pas l’habitude : c’est cool, bizarre mais difficile. C’est protégés d’un tablier que nous avons encré nos plaques pour ensuite reproduire notre œuvre à l’ancienne en utilisant une presse manuelle.

Nous sommes rentrés contents de notre visite, d’avoir expérimenté une nouvelle technique et fiers de notre œuvre.

Les élèves de 5ème et 6ème

Le nettoyage de printemps du degré moyen

Avant de nous mettre en route pour le grand nettoyage de printemps…une photo s’impose !

 

Nous avons commencé notre parcours en empruntant la rue St Roch. Arrivés en haut de celle-ci, près de la gare, nous avions déjà ramassé de nombreux déchets, canettes et bouteilles en plastique.

 

Nous avons continué notre route par le Ravel en direction de Rochefort jusqu’à la « route en béton » qui relie Eprave au zoning de Rochefort.

Il y avait énormément de déchets cachés sur les côtés de la route, sous les arbres, les buissons,…

Nous avons même trouvé un étui pour violon !

Au bout du Ravel, les sacs étaient tellement lourds que nous les avons laissés sur place. Les ouvriers communaux sont venus les récupérer par la suite.

 

En retournant vers Eprave par la route qui mène au zoning, nous avons ramassé un sac de canettes et de bouteilles en plastique ainsi qu’un sac complet de bouteilles en verre et autres déchets !

 

Vers 15h15, nous nous sommes dépêchés et avons repris le chemin de l’école en ramassant encore quelques détritus.

 

Ce que nous retenons de cette activité, c’est qu’il y a, hélas, beaucoup trop de déchets dans notre belle nature et que nous allons faire de notre mieux pour la préserver !

Nous sommes très heureux d’avoir participé à ce grand nettoyage de printemps !

Grand nettoyage de printemps!

Le vendredi 15 avril 2016 après-midi, les élèves de l’école ont participé au grand nettoyage de printemps pour une Wallonie plus propre.

 

Pour ramasser les déchets, nous avons tous reçu un gilet fluo, une paire de gants ainsi que des sacs poubelles.

Vers 13h30, nous nous sommes équipés et mis en route dans différentes directions :

  • Les élèves de maternelle ont nettoyé les abords de l’école, la plaine et le terrain.
  • Les élèves du degré inférieur se sont dirigés vers le Vieux Moulin, le pont,…
  • Les élèves du degré moyen sont partis vers la rue Saint Roch, la gare, le Ravel et sont revenus par le terrain de foot.
  • Les élèves du degré supérieur sont allés vers Lessive.

 

Les enfants sont revenus de cette activité surpris et choqués par la quantité et le type de déchets ramassés.

Nous espérons que cette expérience les conduira à adopter un comportement plus respectueux envers notre environnement.